Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Gaspard de VodonÂge : 59 ans16361695

Nom
Gaspard de Vodon
Prénom(s)
Gaspard
Nom de famille
de Vodon
Baptême 7 septembre 1636
MariageJeanne ForartAfficher cette famille
oui

Baptême d’un filsQuentin François Gilles Wodon
27 septembre 1662 (Âge 26 ans)
Profession
Collecteur des aides
1671 (Âge 34 ans)

Décès d’une épouseJeanne Forart
27 août 1675 (Âge 38 ans)
MariageMarguerite JacqmartAfficher cette famille
13 juillet 1676 (Âge 39 ans)

Décès 6 octobre 1695 (Âge 59 ans)
Cote du document : SOSA 936&937
Date d’entrée dans le document original : 1989
Qualité des données : source secondaire
Titre
Bourgeois de Namur (relief le 5 novembre 1663)

Famille avec Jeanne Forart - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage :
fils
Famille avec Marguerite Jacqmart - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 13 juillet 1676

DécèsQuartiers de Ludovic, Baron Moncheyr, Ambassadeur de S.M. (1857-1940) (Extrait de l'ascendance Goffinet - Montpellier d'Annevoir)
Cote du document : SOSA 936&937
Date d’entrée dans le document original : 1989
Qualité des données : source secondaire
SourceQuartiers de Ludovic, Baron Moncheyr, Ambassadeur de S.M. (1857-1940) (Extrait de l'ascendance Goffinet - Montpellier d'Annevoir)
Cote du document : SOSA 936&937
Date d’entrée dans le document original : 1989
Qualité des données : source secondaire
Note
La famille de Gaspard (de) Vodon donna de nombreux membres au métier des orfèvres. Son frère Nicolas (1659-1734) fut doyen du métier en 1698, son fils Gaspard (1674-1710) est mentionné comme apprenti en 1689, son petit-fils Nicolas-Joseph (1710-1785) fut doyen en 1752. Quatre de ses arrière-petits-fils furent également inscrit au même métier. Il avait été admis à la bourgeoisie de Namur par relief du 5 novembre 1663. Veuf, il se remaria avec Marguerite Jacqmart le 13 juillet 1676.
Note
Note
La famille de Gaspard (de) Vodon donna de nombreux membres au métier des orfèvres. Son frère Nicolas (1659-1734) fut doyen du métier en 1698, son fils Gaspard (1674-1710) est mentionné comme apprenti en 1689, son petit-fils Nicolas-Joseph (1710-1785) fut doyen en 1752. Quatre de ses arrière-petits-fils furent également inscrit au même métier. Il avait été admis à la bourgeoisie de Namur par relief du 5 novembre 1663. Veuf, il se remaria avec Marguerite Jacqmart le 13 juillet 1676.