Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE

Armes de Bourgeois, barons de Jessaint

Armes de Bourgeois, barons de Jessaint
Restriction
Show to visitors

Image dimensions
171 × 198 pixels

File size
74 KB

Filename

Format: png
Type: Coat of arms
Title: Armes de Bourgeois, barons de Jessaint
Note
tiercé en fasces d'azur, d'or et de gueules : l'azur à la bande d'argent adextrée d'une étoile d'or et senestrée d'une anille du même ; l'or au lion rampant de gueules ; et le gueules au signe des chevaliers légionnaires ; au franc-quartier des barons préfets brochant sur le tout. BOURGEOIS DE JESSAINT Claude-Laurent BOURGEOIS DE JESSAINT (1764-1853), préfet de la Marne, chevalier de l'Empire, 16 septembre 1808. Règlement d'armoiries : Tiercé en fasces d'azur, d'or et de gueules : l'azur à une bande d'argent accompagnée à dextre d'une étoile d'or et à senestre d'une anille de même ; l'or au lion lampassé et rampant de gueules ; et le gueules au signe des chevaliers légionnaires. Baron de l'Empire par lettres patentes du 19 décembre 1809. Règlement d'armoiries : Tiercé en fasces d'azur, d'or et de gueules : l'azur à la bande d'argent adextrée d'une étoile d'or et senestrée d'une anille du même ; l'or au lion rampant de gueules ; et le gueules au signe des chevaliers légionnaires ; au franc-quartier des barons préfets brochant sur le tout. Titre de baron héréditaire confirmé par lettres patentes du 3 février 1815. Règlement d'armoiries : Coupé, au I d'azur, à la bande d'argent, accompagnée en chef d'une anille d'or et, en pointe, d'une étoile du même ; au II d'or, à deux lions rampants de gueules, et posés en bande. Titre personnel de vicomte, sur promesse d'institution de majorat, en faveur du même par lettres patentes du 6 juillet 1826, avec même règlement d'armoiries que ci-dessus. Source: http://toutsurlheraldique.blogspot.fr/2010/11/noblesse-imperiale-n40.html 20120321 -- Claude Laurent BOURGEOIS de JESSAINT 26.04.1764 - Bar-sur-Aube (Aube) 09.01.1853 - Trannes (Aube) Épouse : Catherine GANNEAU (descendante de Voltaire) Un fils, Adrien Sébastien qui sera préfet des Ardennes - 16.09.1808 : Chevalier de l'Empire - 19.12.1809 : Baron de l'Empire BOURGEOIS de JESSAINT n'avait pas l'ambition politique d'un prince de Bénévent ou d'un duc d'Otrante, il était simplement attaché à sa Champagne et l'on peut considérer son long parcours comme une fidélité au service de l'État. - Études au collège de Brienne, il fait la connaissance de BONAPARTE, de cinq ans son cadet - La Révolution lui donne l'opportunité d'acheter l'ancienne abbaye de Beaulieu, à Jessaint - 28.01.1795 : Maire de Bar-surAube (jusqu'au 25.05.1797) - 12.03.1800 : Préfet du département de la Marne - 1804 : Créateur de la Caisse départementale des incendiés ; d'une institution charitable, elle devint une véritable assurance - Sous l'Empire, son département recevant des "assignés" qui sont placés sous sa surveillance ; aidant les plus démunis sur ses propres deniers, il n'hésite pas à en recevoir certains à la préfecture (madame RECAMIER en 1809 ou les cardinaux BRANCADORO et CONSALVI en 1811) répondant ainsi à FOUCHE que c'est là sa façon de les surveiller - 1814 : Obligé, par l'invasion alliée, de quitter provisoirement son poste, il part de Châlons-sur-Marne en février pour revenir dans sa préfecture le 19 avril suivant et est confirmé dans ses fonctions par Louis XVIII le 24 mai ; en son absence, les Prussiens nomment TURPIN préfet intérimaire - 20.05.1815 : Maintenu dans ses fonctions par BEDOCH, commissaire extraordinaire - 06.1815 : Une nouvelle fois, l'invasion alliée l'oblige à quitter provisoirement sa préfecture qu'il retrouve le 13.07.1815 - 07.1815 : Héberge, dans sa préfeture, le maréchal russe BARCLAY de TOLLY - 05.1825 : Chargé de l'organisation des cérémonies du sacre de Charles X - 1830 : Il est l'un des quatre préfets non révoqués par GUIZOT, malgré une cabale monté contre lui. Il surmonte alors son sixième changement de régime … et reste à son poste - 06.1831 : Reçoit Louis-Philippe, roi des Français, en route vers Valmy - 1837 : Exposition nationale : reçoit la grande médaille d'or pour la finesse de la laine de ses moutons - 18.11.1838 : Après le décès de son épouse (11.04.1838), il se retire de son plein gré de la vie publique à 74 ans, laissant sa préfecture de la Marne et ses rosiers à son petit-fils, Ernest BOURLON de SARTY - 1800-1838 : 38 années quasi ininterrompue au même poste. Claude Laurent BOURGEOIS de JESSAINT constitue un record toujours inégalé et aujourd'hui imbattable, l'affectation d'un préfet étant d'une durée moyenne de deux ans et demi ; le record suivant est détenu par Tiburce FOY, nommé préfet des Ardennes le 12.02.1849 et mort en fonction 21 ans plus tard BOURGEOIS de JESSAINT fut aussi un grand passionné d'agriculture. En 1807, il possède sur ses terres de Beaulieu un troupeau de mouton mérinos de race pure. En 1814 la race disparait, son troupeau lui permet de reconstituer alors trois troupeaux de races de "Beaulieu", de Naz et de Leister. Toujours en 1814, il encourage la culture de la pomme de terre dans son département. Grâce à lui, les tubercules habituellement considérés comme aliments pour animaux sont enfin consommés par les hommes, les disettes céréalières ne se transforment plus en famine. Toutefois, la culture de la betterave à sucre, dont le développement est pourtant prescrit par l'Empereur, ne prit aucun essor dans son département ... peut-être n'y croyait-il pas ? Parallèlement à la culture de la pomme de terre, partisan des prairies artificielles, il encourage la recherche sur les engrais et envisage le drainage des marais Source: http://thierry.pouliquen.free.fr/Armoiries/NoticesBio/bio2026_BOURGEOIS-JESSAINT.htm 20120321
Last change July 13, 201522:31:46

by: apn
Given names Surname Sosa Birth Place Death Age Place Last change
Raoul Louis Juste Henri Bourgeois de Jessaint
1March 21, 2012 - 10:25:46 p.m.
Thérèse Marie Laure Bourgeois de Jessaint
Thérèse Marie Laure de Broqueville
December 10, 1886132Paris Ier, France0November 8, 19249437Paris VIIème, FranceMarch 21, 2012 - 10:26:39 p.m.