Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Anne de Godinne

Nom
Anne de Godinne
Prénom(s)
Anne
Nom de famille
de Godinne
MariageLouis BauchartAfficher cette famille
oui

Baptême d’un filsJacques Bauchau
16 août 1622
Note: Parrain : Jacques de Bioul (qui lui a donné son prénom, sans doute son oncle, ép. Marie Bauchart, fi…
Décès d’un époux/épouseLouis Bauchart
vers 1632

Mariage d’un enfantJacques BauchauCatherine StrumeauxAfficher cette famille
Type : Mariage religieux
20 juin 1658
Note: Témoins : Denis Bauchau, Nicolas Rosa et Antoine Sacré.
Baptême d’un petit-filsDenis Bauchau
3 avril 1659
Note: Parrain : Denis Bauchau,
NoteLa Famille Bauchau
Publication : Recueil de l'Office Généalogique et Héraldique de Belgique LII
Cote du document : Tome I, Chapitre II, p. 333
Date d’entrée dans le document original : 2003
Qualité des données : source primaire
SourceLa Famille Bauchau
Publication : Recueil de l'Office Généalogique et Héraldique de Belgique LII
Cote du document : Tome I, Chapitre II, p. 333
Date d’entrée dans le document original : 2003
Qualité des données : source primaire
Note
Anne alias Agnès de Godinne. GODINNE ou Godenne (de). - Famille de batteurs de cuivre et d'échevins de Bouvignes, venant sans doute de Godinne-sur-Meuse, en aval de Bouvignes, sur la rive droite. Il est peu probable qu'Agnès soit une fille de Quentin de Godinne († dès 1567) et d'Agnès Gobin († 1571) dont on ne connaît d'autres descendants que : - Jehan. - Quentin "le Jeune", ép. Anne Baulduinet. - Pierre, ép. Anne de Wigne (fille de Jean). - Nicolas (Colin), ép. N. Bucart (fille de Michel, meunier à Bouvignes). - Lambert. - Marguerite, ép. Jehan de Beaumont. - Anne, ép. Andrien le Patinier. ARMES : Jehan de Godinne, échevin de Bouvignes, scelle en 1581 : parti : à une étoile à six rais accompagnée de ... (frustre); et au lion (ce pourrait être le sceau de son collègue Jehan de Byves, nommé à sa suite). Un homonyme, aussi échevin de Bouvignes, scelle en 1624 : une coupe (calice) couverte (FH 7982, d'après EB, 15 oct. 1581, 19 et 11 nov. 1624). Mais ce sont là les armes de l'une des familles Godin avec laquelle Godinne sont parfois confondus. Bref la question de l'ascendance d'Anne ou d'Agnès de Godinne déjà posée dans l'IG, 1954, p. 201, n'est toujours pas résolue. Une homonyme, fille de Jehan de Godinne, est l'épouse, avant 1608 de Jehan Paignon.
Note
Louis Bauchart ou Bauchau.
Note
Anne alias Agnès de Godinne. Source: Douxchamps.