Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Armes de Maleingreau de Quenast

Pauline Florence Félix de Maleingreau de Quenast1868

Nom
Pauline Florence Félix de Maleingreau de Quenast
Prénom(s)
Pauline Florence Félix
Nom après mariage
Pauline Florence Félix de Bousies
MariageRené « Philippe » de BousiesAfficher cette famille
oui

Décès 18 mai 1868

Titre
Baronne

SourceLa Belgique Héraldique, recueil historique, chronologique, généalogique et biographique complet de toutes les maisons nobles reconnues de la Belgique
Cote du document : Tome II. -- BL - CHAR, p.162
Date d’entrée dans le document original : 1864
Le Belgique Héraldique, recueil historique, chronologique, généalogique et biographique complet de toutes les maisons nobles reconnues de la Belgique, Ch. Poplimont, Tome IX, Paris, Imprimerie de Henri Carion, 1867

Note: Famille de PRELLE

Type: Livre

SourceAnnuaire de la Noblesse belge
Cote du document : ANB 1871, p. 68
Généalogie de Prelle de la Nieppe dans l'Annuaire de la Noblesse belge de 1899, première partie

Note: de PRELLE de la Nieppe

Type: Document


Généalogie de Prelle de la Nieppe dans l'Annuaire de la Noblesse belge de 1890, première partie

Note: PRELLE DE LA Nieppe (de)

Type: Document





Généalogie de Prelle de la Nieppe dans l'Annuaire de la Noblesse belge de 1862

Note: PRELLE.

Type: Document


Objet médiaArmes de Maleingreau de QuenastArmes de Maleingreau de Quenast
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 390 × 555 pixels
Taille du fichier : 74 Ko
Type : Armoiries
Objet médiaArmes de la Maison de BousiesArmes de la Maison de Bousies
Format : image/png
Dimensions de l’image : 800 × 880 pixels
Taille du fichier : 88 Ko
Type : Armoiries
Image principale : oui
Note: d’azur à la croix d’argent.
Note : BOUSIES (DE) porte d'azur à la croix d'argent, qui est de Bousies de Vertaing. Son auteur est Claude de Bousies, qui vivait au XVIème siècle : il épousa Isabeau de Trazegnies, veuve de Charles de Rubembré, seigneur d'Haudierbois, fille de Triolus de Trazegnies et d'Antoinette de Quarouble, dame d'Escarmaing, et il en eut un fils, nommé Isembart, qui épousa Marguerite de Bryart, vicomtesse de Rouveroy. Les lettres pour l'érection de la terre d'Everberg en principaute?, de 1686, certifient que Jeanne de Bousies, dame de Vertaing, fut la dernie?re de sa noble maison; elles se trouvent dans le tome 2ème des Trophe?es du Brabant, p. 273-276. Les alliances de Bousies avec les familles nobles, dont nous parlons, sont : de Trazegnies, Le Brum, du Mont de Gages, d'Espiennes,de Corswarem, d'Yve, de la Barre d'Erquelines, d'Auxy, Cornet d'Elzius, de Berlaymont. Cette famille compte une abbesse de l'abbaye noble de Forest, une chanoinesse du chapitre de Moustier et une autre a? Sainte-Waudru de Mons. Charles-Alexandre de Bousies de Rouveroy a reçu du roi Guillaume Ier le titre de vicomte, transmissible par primogéniture.
Publication : Imprimerie de Polack-Duvivier, Place du Grand-Sablon, N° 5.
Cote du document : Tome premier, p.446 (réf. BnF gallica)
Date d’entrée dans le document original : 1849
Qualité des données : source primaire
Note: BOUSIES, VICOMTES DE ROUVEROY
Cote du document : Tome II. -- BL - CHAR, p.155-157
Date d’entrée dans le document original : 1864
Qualité des données : source secondaire
Note: BOUSIES, village dans le Cambresis, qui a donné son nom à une famille noble, qui a produit grand nom…
Note: BOUSIES.
Note: Le berceau des de Bousies est reconnu être le Cambraisis . Ils étaient chevaliers bannerets.
Note: Baronnie de Sebourg R