Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Nicolas Tricot1638

Nom
Nicolas Tricot
Prénom(s)
Nicolas
Nom de famille
Tricot
Décès du pèreJacques Tricot
1595

Mariage d’un parentLucas van der HaegenMarie le SireAfficher cette famille
19 novembre 1599
Décès du pèreJacques Tricot
1599

MariageMarie GilbertAfficher cette famille
17 juillet 1604

Décès de la mèreMarie le Sire
21 mai 1623
Profession
Marchand de vins

Profession
Tenable de l'Ardenelle (1609)

Profession
Maïeur des tenables (...1616...)

Profession
Receveur de l'impôt sur les bières (...1621-38...)

Profession
Echevin de Thines (...1622...)

Profession
Echevin de la Neuve-Rue (...1626...)

Profession
Fermier de l'impôt sur les vins à Nivelles, Wavre, Genappe, Tubize, Waterloo, Ronquières, Braine-l'Alleud, Ways, Villers, Aywières, Wauthier-Braine, Ligny et Nizelles (...1628...)

Profession
Homme de fief de la Neuve-Rue

Profession
Mambour des pauvres de Nivelles (...1634...)

Profession
Capitaine du serment de Notre-Dame

Baptême d’un filsMaistre Guillaume Tricot dit de Tricot
5 juin 1627
Décès 24 novembre 1638

Titre
Bourgeois

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 24 avril 1569Nivelles, Duché de Brabant
lui
La famille de la mère avec Lucas van der Haegen - Afficher cette famille
beau-père
mère
Mariage : 19 novembre 1599Nivelles, Duché de Brabant
Famille avec Marie Gilbert - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 17 juillet 1604
23 ans
fils
Maistre Guillaume Tricot dit de Tricot
Baptême : 5 juin 1627Paroisse de l'Evangéliste, Nivelles, Duché de Brabant
Décès : 2 novembre 1701Paroisse Saint-Jean-Baptiste, Nivelles, Duché de Brabant

Note
Leurs descendants combinèrent les armes des Gilbert avec les leurs. Ils écartelèrent : au 1er, d'argent à trois maillets penchés de gueules (Huldenberg modifié, pour Gilbert); au 2ème, d'azur à trois quintefeuilles d'argent, percées d'or (Chesnoit); au 3ème, d'or à trois ancres de maçonnerie de gueules (Tricot); au 4ème de sable au lionceaux de gueules (Brabant dit Brant, modifié). Suivant S.J. Abry, une pierre dans l'église Saint-Nicolas (Saint-Jean l'Evangéliste) portait, sans armoiries, l'effigie de ces époux, avec l'inscription: "Ici gisent plusieurs corps des enfans procréés par Nicolas Trico et Marie Gilbert sa compagne. Priez Dieu pour leurs âmes (1)." (1) Certificat de filiation et d'armoiries, appartenant à M. Godart, à Châtelet. Source: René Goffin.