Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Armes de Le Prince (seconde branche)

Maistre Gérart Le PrinceÂge : 47 ans15151562

Nom
Maistre Gérart Le Prince
Préfixe du nom
Maistre
Prénom(s)
Gérart
Nom de famille
Le Prince
Naissance 3 mai 1515 34

Diplôme
Type : Licencié ès lois
oui

MariageCornélie CharliersAfficher cette famille
oui

Décès de la grand-mère maternelleIsabeau des Camps
après 1532 (Âge 16 ans)

MariageCatherine de RoyAfficher cette famille
30 novembre 1538 (Âge 23 ans)

Naissance d’un fils
#1
Jacques Le Prince
vers 1539 (Âge 23 ans)

Mariage d’un(e) frère/sœurVinchien AnthoineJehanne Le PrinceAfficher cette famille
vers 1540 (Âge 24 ans)

Décès d’une sœurJehanne Le Prince
30 mars 1545 (Âge 29 ans)

Décès de la mèreMarie de Compère dite de Prelle
5 juin 1558 (Âge 43 ans)

Note: décéda le 13 juin 1557 ou le 5 juin 1558.
Mariage d’un parentEustache Le PrinceIsabeau ServaisAfficher cette famille
avant 12 avril 1559 (Âge 43 ans)

Décès du pèreEustache Le Prince
15 mars 1560 (Âge 44 ans)

Profession
Avocat postulant au grand conseil de Malines en ...1548.
oui

Profession
Greffier de Nivelles
oui

Profession
Maïeur de Nivelles (1559, 1562)
oui

Testament 9 décembre 1562 (Âge 47 ans)

Note: Il avait testé devant les échevins de Nivelles, le 9 décembre 1562. Il léguait à son fils Jacques le…
Décès 19 décembre 1562 (Âge 47 ans)

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
sœur
frère
lui
sœur
La famille du père avec Isabeau Servais - Afficher cette famille
père
belle-mère
Mariage : avant 12 avril 1559
Famille avec Catherine de Roy - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 30 novembre 1538
13 mois
fils
fille
Famille avec Cornélie Charliers - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage :

Testament
Il avait testé devant les échevins de Nivelles, le 9 décembre 1562. Il léguait à son fils Jacques le fief de la Thour, la cense du Cornet à Petit-Rœulx, achetée des Thimé par son père, etc.; à sa fille Marie la cense del Bruyère à Arquennes, la Brassine au même lieu, etc., désignait à ses enfants pour conseils son frère Guillaume, Vinchien Anthoine et Hugues de Froimont, instituait un douaire au profit de sa femme et choisissait pour mambours testamentaires Nicolas Waide, Hugues de Froimont et Pierre le Chaisne. Source: Généalogies nivelloises, partie 3, p. 38, René Goffin.
Note
Est-ce lui qui fit peindre dans un vitrail du fond de la nef, près du clocher, à Saint-Jean l'Evangéliste, les armes : de gueules à la fasce d'or, chargée de trois croissants du champ; au franc-canton brochant d'argent, chargé de trois roses (de gueules boutonnées d'or ?). Cimier : un croissant de gueules, avec la devise : DU GRAND NÔBRE SUIS (1) ? (1) B. château de Huldenberg, Epitaphier Le Boucq, ms., f° 254. Copie fautive dans A. A. N., t. IV, p. 478. Ces roses venaient d'Anthoine de Mons et faisaient partie de son héritage. La devise est évidemment inspirée - a contrario - par le nom. Source: Généalogies nivelloises, partie 3, p. 37, René Goffin.
Note
Catherine Roys, ou de Roy, de Tongres. Source: Généalogies nivelloises, partie 3, p. 38, René Goffin.
Objet médiaArmes de Le Prince (seconde branche)Armes de Le Prince (seconde branche)
Format : image/png
Dimensions de l’image : 800 × 880 pixels
Taille du fichier : 162 Ko
Type : Armoiries
Note: de gueules à la fasce d'or chargée de trois croissants de gueules et accompagnée en chef de deu…