Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Armes de Wellens

Pierre Antoine WellensÂge : 74 ans16951769

Nom
Pierre Antoine Wellens
Prénom(s)
Pierre Antoine
Nom de famille
Wellens
Naissance 8 septembre 1695 28 25
Baptême 8 septembre 1695
Décès de la grand-mère paternelleMarie Anne Plisson
28 août 1702 (Âge 6 ans)

Mariage d’un(e) frère/sœurJean François WellensCornélie Constance CochAfficher cette famille
Type : Mariage religieux
19 avril 1719 (Âge 23 ans)
Note : Devant le curé de Sainte-Walburge.
Profession
Echevin d'Anvers
6 février 1722 (Âge 26 ans)

MariageMarie Anne Van den HeckeAfficher cette famille
31 août 1723 (Âge 27 ans)
Note : Devant le curé du Béguinage d'Anvers.
Décès du pèreJean François Wellens
19 octobre 1723 (Âge 28 ans)

Naissance d’un fils
#1
Charles André Joseph Wellens
18 mars 1729 (Âge 33 ans)
Décès d’une épouseMarie Anne Van den Hecke
8 avril 1729 (Âge 33 ans)

MariageCatherine Joseph van den BergheAfficher cette famille
12 août 1730 (Âge 34 ans)
Profession
Bourgmestre d’Anvers
1734 (Âge 38 ans)

Décès de la mèreJacqueline Barbe Cuypers
21 août 1738 (Âge 42 ans)

Évènement
Elu confrère de la confrérie très renommée de la circoncision de Notre Seigneur

Cote du document : Recueil d'Edgar de Prelle, p.23
Date d’entrée dans le document original : après 1882
Qualité des données : source secondaire
Décès 2 octobre 1769 (Âge 74 ans)

Titre
écuyer (20 octobre 1734)

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 22 avril 1688Notre-Dame, Anvers, Duché de Brabant
5 ans
frère plus âgé
2 ans
lui
Famille avec Marie Anne Van den Hecke - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 31 août 1723Notre-Dame, Anvers, Duché de Brabant
6 ans
fils
Famille avec Catherine Joseph van den Berghe - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 12 août 1730Saint-Jacques, Anvers, Duché de Brabant

ÉvènementArchives de la famille de Prelle
Cote du document : Recueil d'Edgar de Prelle, p.23
Date d’entrée dans le document original : après 1882
Qualité des données : source secondaire
Mariage
Devant le curé du Béguinage d'Anvers.
Note
Dans le Dictionnaire nous avons donné le préambule des lettres-patentes de noblesse octroyées à Pierre-Antoine Wellens, bourgmestre d’Anvers. Voici le texte de sa requête: ”Remontre Pierre-Antoine Wellens, fils de légitime mariage de Jean-François Wellens et de Jacobe-Barbe Cuypers, natif et inhabitant de la ville d’Anvers, une des trois chefs du duché de Brabant, que le suppliant serait issu de famille ancienne de ladite ville où ses antécesseurs ont été depuis plusieurs siècles fixément étables; que le remontrant est licencié ès-droits et depuis il s’est poussé dans la robe, en laquelle qualité il a plusieurs fois desservi la charge d’échevin et actuellement celle de bourgmestre de la susdite ville d’Anvers; que ses ancêtres ont toujours porté pour armes un écu d’azur à trois étoiles d’or au franc quartier d’argent à trois chevrons de sable; lesquels nonobstant les calamités publiques survenues par les troubles et hérésies desdits Pays-Bas, ont toujours resté fort zélés, fidèles et fermes dans la foi catholique romaine et dans l’obéissance aux augustes prédécesseurs de Votre Sacrée Majesté Impériale et Catholique; et comme le remontrant a toujours vécu sans aucun reproche, attaché à l’auguste maison de Sa Majesté Impérial et Catholique et à sa patrie, rapport à la susdite fonction de bourgmestre dont il a plu à Son Altesse l’archiduchesse gouvernante des Pays-Bas de l’honorer, il se sent poussé de plus en plus à se mettre en état avec ses descendants et successeurs de se rendre encore plus digne au service de Sa Majesté Impérial et Catholique, raison pourquoi osant se flatter d’obtenir quelque marque de sa bienveillance, il prend son recours vers Votre Sérénissime Majesté Impériale et Catholique, la suppliant très-humblement de vouloir être service d’accorder, par faveur et grâce spéciale, au remontrant lettres-patentes de noblesse pour lui, ses hoirs et successeurs, mâles et femelles, nés et à naitre de léal mariage, au port de l’écu et armes comme elles sont ici dépeintres, suppliant à tout défaut, etc.” Source: Goethals.
Note
WELLENS (DE), anobli par lettres-patentes du 20 octobre 1734 et 29 décembre 1753, porte d'azur à trois étoiles à huit rais d'or, l'une au côté senestre du chef, les deux autres en pointe; au franc canton d'argent, chargé de trois chevrons de sable. La première de ces lettres-patente commence en ces termes: "Pierre-Antoine Wellens, fils légitime de Jean-François Wellens et de Jacobe-Barbe Cuypers, natif et inhabitant de la ville d'Anvers, nous a été représenté en toute soumission, qu'il serait issu d'une famille ancienne de ladite ville, où ses antécesseurs auraient été fixement étables depuis plusieurs siècles; que le remontrant serait licencié ès droits, et que s'étant poussé dans la robe, il aurait plusieurs fois desservi la charge d'échevin et actuellement celle de bourgmestre de ladite ville; que ses ancêtres, nonobstant les calamités publiques survenues par les troubles de guerre et hérésies auxdits Pays-Bas, seraient néanmoins toujours restés fort zélés, fidèles et fermes dans la foi catholique, apostolique et romaine, et dans l'obéissance des rois et princes de notre auguste maison et dans celle de sa patrie." Source: Dictionnaire généalogique et héraldique des familles nobles du Royaume de Belgique, par M. Félix-Victor Goethals, Bibliothécaire de l'ancienne Bibliothèque publique de Bruxelles, Tome quatrième.
Objet médiaArmes de WellensArmes de Wellens
Format : image/png
Dimensions de l’image : 800 × 880 pixels
Taille du fichier : 148 Ko
Type : Armoiries
Image principale : oui
Note: d'azur, à trois étoiles à huit rais d'or, 1 en chef à senestre et 2 en pointe, au franc-qu…
Note: 1753. Jacques-Théodore Wellens, fut annobli par Lettres du 29 Déc. 1753.
Objet médiaArmes de WellensArmes de Wellens
Format : image/png
Dimensions de l’image : 800 × 880 pixels
Taille du fichier : 148 Ko
Type : Armoiries
Image principale : oui
Note: d'azur, à trois étoiles à huit rais d'or, 1 en chef à senestre et 2 en pointe, au franc-qu…
Note: 1753. Jacques-Théodore Wellens, fut annobli par Lettres du 29 Déc. 1753.