Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Armes de Le Prince (seconde branche)

Eustache Le PrinceÂge : 79 ans14801560

Nom
Eustache Le Prince
Prénom(s)
Eustache
Nom de famille
Le Prince
Naissance 24 juin 1480
Contrat de mariageMarie de Compère dite de PrelleAfficher cette famille
21 mai 1510 (Âge 29 ans)
Note: Traité passé devant les hommes de fief du Hainaut.
Naissance d’un fils
#1
Maistre Gérart Le Prince
3 mai 1515 (Âge 34 ans)

Naissance d’une fille
#2
Françoise Le Prince

Naissance d’un petit-fils
#1
Maistre Vinchien Le Prince
vers 1538 (Âge 57 ans)

Mariage d’un enfantMaistre Gérart Le PrinceCatherine de RoyAfficher cette famille
30 novembre 1538 (Âge 58 ans)

Naissance d’un petit-fils
#2
Jacques Le Prince
vers 1539 (Âge 58 ans)

Mariage d’un enfantVinchien AnthoineJehanne Le PrinceAfficher cette famille
vers 1540 (Âge 59 ans)

Profession
Maître de carrières

Profession
Trésorier général et receveur de la Duchesse douairière d’Arschot et d'Orange, Anne de Lorraine

Évènement
Bourgeois de Nivelles
de 1540 (Âge 59 ans)

Naissance d’un petit-fils
#3
Jacques Le Prince
vers 1543 (Âge 62 ans)

Décès d’une filleJehanne Le Prince
30 mars 1545 (Âge 64 ans)

Naissance d’un petit-fils
#4
Nicolas Le Prince
vers 1547 (Âge 66 ans)

Profession
Echevin d'Arquennes (...1525... 1548...)
de 1525 à 1548 (Âge 44 ans)

Naissance d’un petit-fils
#5
Pierre van der Hofstadt
1548 (Âge 67 ans)

Évènement
Mambour de l'église Saint-Georges à Nivelles
1549 (Âge 68 ans)

Naissance d’un petit-fils
#6
Eustace Le Prince
vers 1555 (Âge 74 ans)

Naissance d’un petit-fils
#7
Anthoine Le Prince
vers 1558 (Âge 77 ans)

Décès d’une épouseMarie de Compère dite de Prelle
5 juin 1558 (Âge 77 ans)

Note: décéda le 13 juin 1557 ou le 5 juin 1558.
MariageIsabeau ServaisAfficher cette famille
avant 12 avril 1559 (Âge 78 ans)

Décès 15 mars 1560 (Âge 79 ans)

Titre
Seigneur des Canges à Nivelles (19 octobre 1524)

Titre
Seigneur de la Tour à Baulers (14 décembre 1530)

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage :
lui
Famille avec Marie de Compère dite de Prelle - Afficher cette famille
lui
épouse
fille
fils
fils
fille
Famille avec Isabeau Servais - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : avant 12 avril 1559
Gérard Coepman + Isabeau Servais - Afficher cette famille
épouse → mari
épouse
Mariage :

Contrat de mariage
Traité passé devant les hommes de fief du Hainaut. Source: Généalogies Nivelloises, 3ème partie, p. 37, René Goffin.
Note
"... son épitaphe en l'Eglise de Ste Gertrude à Nivelles telle que s'en suit: chy gist honorable et discrète personne feu Eustache le Prince en son vivant trésorier general et receveur de Haulte, très noble et puissante dame, Madeleine Anne de Loraine Duchesse douairière d'Arschot et d'Orange Qui trespassa le 15ème jour du mois de mars 1559 (1). Stil de Brabat. Priez Dieu pour son ame." (1) C'est donc 1560 du calendrier grégorien Source: Epitaphe extraite des archives de la famille de Prelle ainsi que du manuscrit de Noël Le Boucq, page 241, reproduite dans les annales de la Société archéologique de Nivelles, tome IV, pages 34 et 462, et dans la "Noblesse belge" annuaire de 1890 page 155.
Note
"En une verrière en la nef sont ces armes avec cest escript : de Pierre Eustache Le Prince et Mary de Comper son espeusse en lan XVe L esté ychy mis." 1res armoiries : de gueules à la face d'or chargée de 3 croissants de gueules et accompagnée en chef de 2 maillets d'or et en pointe d'une étoile d'or. 2mes armoiries : partie au premier de l'armoirie ci-dessus, au deuxième, écartelé ; a : gironné de gueules et d'or de 10 pièces au chef d'argent à 3 estoiles de gueules (ndapn: armes de Prelle) ; b : dasur au chevron et 3 treffles d'argent (ndapn: armes de Descamps) ; c : d'or à la hure de sable (ndapn: armes de Canebustin); d : d'argent à 3 merlettes et fasce de gueules (ndapn: armes de Marbais modifiées). Source: Manuscrit de Noël Le Boucq, page 241. Passage reproduit par les Annales de la Société archéologique de Nivelles page 461 du tome IV.
Note
Armes: gironné d'or et de gueules de 10 pièces, chaque giron de gueules chargé de 3 croisette recroisettées au pied fiché d'argent, au chef d'argent chargé de 3 étoiles à 6 rais de gueules. Heaume : couronne. Cimier : une aigle d'or naissante. La devise de cette famille, qui n'est pas mentionnée dans l'armorial hollandais, est : Raison partout. L'annuaire de 1862 (p. 161) a donné de la généalogie de cette famille la partie qu'il avait été possible de vérifier à cette époque. Depuis lors, nous appuyant sur les travaux de Butkens, de Laurent Le Blond et sur un manuscrit découvert chez M. Crombez, l'ancien bourgmestre de Tournay, et déposé à la bibliothèque de cette ville, nous aidant des pièces réunies dans le but de vérifier certaines assertions aventureuses des hérauts d'armes de Launay et Bouhelier, nous nous sommes mis à même de présenter cette année un travail soigneusement étudié. I. André Compère, dit de Prelle, avait sans doute un frère établi dans la même ville, car nous relevons des alliances qui indiquent qu'à l'époque où commence cette généalogie il y avait d'autres personnages que ceux que nous mentionnons. Il portait, selon le manuscrit de Tournay, de gueules. Il épousa Marie d'Havrech-Enghien, portant gironné d'or de gueules de dix pièces, chaque giron de gueules chargé de trois croisettes recroisettées au pied fiché d'argent. C'est la combinaison de ces armoiries qui donna naissance à l'armoirie actuelle. Cette manière de créer des armoiries nouvelles était très commune à cette époque et se retrouve souvent dans les familles qui ont un chef, un coupé ou un parti. Ils eurent, entre autres enfants: 1° Marie, décédée le 5 juin 1561, épousa en 1510, Eustache le Prince, seigneur du Cange, à Nivelles, et de la Tour à Baulers ; né le 24 juin 1480, décédé le 15 mars 1559, et inhumé avec sa femme à l'église de Sainte-Gertrude de Nivelles. Il était le fils de Jacques, seigneur du Cange et de Marie d'Open. Le refiel de la Tour à Baulers se fit le 4 décembre 1524, en suite de l'achat qu'il en fit à Jean de la Tour. Voici son épitaphe : Chy gist honorable et discrète personne feu Eustache le Prince en sont vivant trésorier général et recepveur de Haulte très noble et puissante dame, Madame Anne de Lorraine duchesse douairière d'Arschot et d'Oranges qui trespassa le 15e jour du mois de mars 1559, Stil de Brabant. Priez Dieu pour son âme. (...) Annuaire de la Noblesse belge de 1890 première partie, p.155.
Note
68. LE PRINCE Eustache Né à Feluy le 24 juin 1480, fils de Jackemart Le Prince et de Gile Bart. Seigneur des Canges à Baulers, trésorier général de la princesse d’Orange et duchesse d’Aerschot, Anne de Lorraine. Il épouse Marie de Compère par contrat passé le 21-5-1510, devant les hommes de fief de Hainaut. Il convola en secondes noces à Isabeau Servais . Il décéda le 15-3-1560. Il reposait dans l’église Saint-Georges à Nivelles. Le 18-3-1521 n.st., il achète une partie de la carrière Gérart Darkennes (voir n°31). Il est alors cité marchand de pierre. Le 25-6-1525, il achète à Jehan Le Prince un buffet de pierre pour la somme de 28 livres tournois. Source: Maison de la mémoire de Seneffe, http://mdmemoireseneffe.blogspot.com/2010_02_01_archive.html
Note
(...) Eustache le Prince, seigneur du Cange, à Nivelles, et de la Tour à Baulers ; né le 24 juin 1480, décédé le 15 mars 1559, et inhumé avec sa femme à l'église de Sainte-Gertrude de Nivelles. Il était le fils de Jacques, seigneur du Cange et de Marie d'Open. Le relief de la Tour à Baulers se fit le 4 décembre 1524, en suite de l'achat qu'il en fit à Jean de la Tour. (...) Annuaire de la Noblesse belge de 1890 première partie, p.155.
Note
VI. Eustace le PRINCE, né à Feluy le 24 juin 1480, de Jacquemart, corduanier, et de Gille Bart, fut le pupille de messire Jacques le Vassault, prêtre, chapelain à Feluy, et de Jehan d'Arquennes. Il s'établit à Arquennes et il y était échevin en ...1525... 1548..., bien qu'il fût bourgeois de Nivelles depuis 1540 environ. Il exploita des carrières dans sa contrée natale (1) et remplit enfin les fonctions de receveur général d'Anne de Lorraine, douairière du prince d'Orange et du duc d'Arschot. Il acquit de Jehan de le Thour, écuyer, la seigneurie des Canges (2) et la releva le 19 octobre 1524. Il acheta du même, le 8 novembre 1530, et releva le 14 décembre suivant (3), un fief du duché, sis près de l'église de Baulers, consistant en une maison avec tour et bassecour (4). Le lendemain, 9 novembre, il achetait encore du même une grande maison et des rentes, le tout à Nivelles (5). Il fit aussi l'acquisition de la seigneurie du Sart (6) et de nombreux autres immeubles, qu'il dégreva. Il servit un dénombrement de ses fiefs brabançons le 15 février 1531 n. s. (7). Eustace épousa premièrement, après un traité du 21 mai 1510, passé devant les homme de fief du Hainaut, Marie de Compère, qui décéda le 13 juin 1557 ou le 5 juin 1558, fille de Gérard, échevin, lieutenant-maïeur et bailli de Feluy, bailli de Tiberchamps, et d'Isabeau des Camps (8). Ensemble, ils firent placer dans la nef de l'église Saint-Georges une verrière à leurs armes (Le Prince, à la fasce d'or, chargée des croissants et accompagnée des maillets et de l'étoile). Eustace s'unit en secondes noces, avant le 12 avril 1559, à Isabeau Servais, fille d'Innocent et de Marguerite Cola(y)s, depuis remariée à Gérard Coepman, morte veuve à Cologne en 1571 (9). Mort le 15 mars 1560, n. s., il avait été inhumé à Saint-Georges, où une épitaphe gravée sur marbre rappelait sa mémoire. Il vint quatre enfants du premier lit (10). Les deux fils conclurent une convention de partage au sujet des biens dont leurs parents n'avaient point disposé par testament, acte passé le 5 novembre 1562, devant échevins de Baulers, tenables de la Brye, hostes de la Haye et échevins de Rognon (11). (1) A. E. M., Chir. de Feluy, 27 janv. 1511 n. s., 14 janv. 1512 n. s., 27 févr. 1514 n. s., 18 mars 1521 n. s., etc. - En 1549, étant mambour de l'église Saint-Georges à Nivelles, il livra des pierres de taille pour cet édifice (A. de l'égl. St-Nicolas). Il fournit aussi les pierres bleues de l'église de Petit-Roeulx-lez-Nivelles (A. de la cure). (2) Les Canges, à Baulers. Voir : Tarlier et Wauters, canton de Nivelles, p. 10; C. féodale de Brabant, n° 21, f° 15 v°; n° 131, f° 30. Ce fief comprenait vingt-quatre bonniers de terre et sept journels de pré à Baulers, cens de 31 chapons et 31 sols. (3) Et non en 1524, comme l'a laissé imprimer Wauters, l. cit. Voir : C. féodale de Brabant, n° 1471. (4) C. féodale de Brabant, n° 132, f°s 78-80 (5) Chir. de Nivelles, à la d. (6) Le Sart, près Bois-Seigneur-Isaac : douze bonniers de terre et quatorze hommages de quatorze bonniers au total, aussi tenu directement du Brabant. (7) C. féodale de Brabant, n° 1471. (8) B. R. mss. Goeth., n° 1516, p. 92; A. A. N., t. IV, pp. 34 et 462; A. N. B. de 1890, p. 155; Première partie, pp. 164-165. (9) Notar. gén. de Brab., n° 12.250; a. du 27 avril 1577; A. E. M., Gr. scab. de Seneffe, chir. des 12 avril 1559 et 10 juill. 1567. (10) A. château de Miremont, Chasser des rentes seigneur, de Feluy pour 1562, f° 23. (11) A. G. R., Gr. scab. arr. de Niv., n° 4226bis, 7 sept. 1563; A. E. M. Particuliers, n° 122. (11) Source: Généalogies Nivelloises, 3ème partie, p. 36, René Goffin.
Objet médiaArmes de Le Prince (seconde branche)Armes de Le Prince (seconde branche)
Format : image/png
Dimensions de l’image : 800 × 880 pixels
Taille du fichier : 162 Ko
Type : Armoiries
Note: de gueules à la fasce d'or chargée de trois croissants de gueules et accompagnée en chef de deu…
Objet médiaArmes de Le Prince (seconde branche)Armes de Le Prince (seconde branche)
Format : image/png
Dimensions de l’image : 800 × 880 pixels
Taille du fichier : 162 Ko
Type : Armoiries
Note: de gueules à la fasce d'or chargée de trois croissants de gueules et accompagnée en chef de deu…
Objet médiaArmes anciennes de la famille de Prelle de la NieppeArmes anciennes de la famille de Prelle de la Nieppe
Format : image/png
Dimensions de l’image : 800 × 962 pixels
Taille du fichier : 223 Ko
Type : Armoiries
Image principale : oui
Note : Écartelé ; au 1er, gironné d’or et de gueules de dix pièces, chaque giron de gueules chargé de trois croix recroisettées au pied fiché d’argent ; au chef d’argent, chargé de trois étoiles à six rais du second (armes de Prelle); au 2e, d'azur, au chevron d'argent, accompagné de trois trèfles du même (armes de Descamps); au 3e, d’or, à une hure de sanglier de sable (armes de Sirieu de Canebustin); au 4e, d'argent, à la fasce de gueules, accompagnée en chef de trois merlettes du même (armes de Marbais).