Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Armes de Somaing / Sommaing / Sommain

Charles de Somaing1538

Nom
Charles de Somaing
Prénom(s)
Charles
Nom de famille
de Somaing
Naissanceoui

MariageValentine de LigneAfficher cette famille
oui

MariageJeanne de l’ EsclatièreAfficher cette famille
oui

Mariage d’un(e) frère/sœurJean Compère dit de PrelleGrégoirette de SomaingAfficher cette famille
1509

Naissance d’un fils
#1
Charles de Somaing
1526

Naissance d’un fils
#2
Louis de Somaing
1527

Décès d’une épouseJeanne de l’ Esclatière
21 mai 1529
Profession
Maître d'hôtel du prince de Chimay

Profession
Prévôt de Quiévrain

Décès 17 octobre 1538
Titre
Chevalier

Titre
Seigneur de Louvigny

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
lui
sœur
Détails privés
sœur
Famille avec Valentine de Ligne - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage :
Famille avec Jeanne de l’ Esclatière - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage :
fils
2 ans
fils

SourceAnnales du Cercle Archéologique de Mons
Cote du document : Tome XV, 1878, pp. 267-274 : La seigneurie de l'Esclatière
Note
Armes: gironné d'or et de gueules de 10 pièces, chaque giron de gueules chargé de 3 croisette recroisettées au pied fiché d'argent, au chef d'argent chargé de 3 étoiles à 6 rais de gueules. Heaume : couronne. Cimier : une aigle d'or naissante. La devise de cette famille, qui n'est pas mentionnée dans l'armorial hollandais, est : Raison partout. L'annuaire de 1862 (p. 161) a donné de la généalogie de cette famille la partie qu'il avait été possible de vérifier à cette époque. Depuis lors, nous appuyant sur les travaux de Butkens, de Laurent Le Blond et sur un manuscrit découvert chez M. Crombez, l'ancien bourgmestre de Tournay, et déposé à la bibliothèque de cette ville, nous aidant des pièces réunies dans le but de vérifier certaines assertions aventureuses des hérauts d'armes de Launay et Bouhelier, nous nous sommes mis à même de présenter cette année un travail soigneusement étudié. I. André Compère, dit de Prelle, avait sans doute un frère établi dans la même ville, car nous relevons des alliances qui indiquent qu'à l'époque où commence cette généalogie il y avait d'autres personnages que ceux que nous mentionnons. Il portait, selon le manuscrit de Tournay, de gueules. Il épousa Marie d'Havrech-Enghien, portant gironné d'or de gueules de dix pièces, chaque giron de gueules chargé de trois croisettes recroisettées au pied fiché d'argent. C'est la combinaison de ces armoiries qui donna naissance à l'armoirie actuelle. Cette manière de créer des armoiries nouvelles était très commune à cette époque et se retrouve souvent dans les familles qui ont un chef, un coupé ou un parti. Ils eurent, entre autres enfants: 1° Marie, décédée le 5 juin 1561, épousa en 1510, Eustache le Prince, seigneur du Cange, à Nivelles, et de la Tour à Baulers ; né le 24 juin 1480, décédé le 15 mars 1559, et inhumé avec sa femme à l'église de Sainte-Gertrude de Nivelles. Il était le fils de Jacques, seigneur du Cange et de Marie d'Open. Le relief de la Tour à Baulers se fit le 4 décembre 1524, en suite de l'achat qu'il en fit à Jean de la Tour. Voici son épitaphe : Chy gist honorable et discrète personne feu Eustache le Prince en sont vivant trésorier général et recepveur de Haulte très noble et puissante dame, Madame Anne de Lorraine duchesse douairière d'Arschot et d'Oranges qui trespassa le 15e jour du mois de mars 1559, Stil de Brabant. Priez Dieu pour son âme. 2° Jean, qui suit : II. Jean Compère, dit de Prelle, se trouve indiqué dans Butkens (qui écrivait en 1628), cette mention est confirmée par les pièces et par le partage de ses biens. Il était décédé le 23 avril 1537 jour où sa femme effectue le partage entre ses cinq enfants. Il épousa Grégoirette de Somaing, fille de Jacques et de Marguerite de Carloe. A l'acte de 1537 sa femme est assistée de son frère Charles de Somaing, chevalier. Elle testa le 14 octobre 1551 devant les échevins de Feluy, citant ses cinq enfants et sa petite-fille Jeanne de la Falize. Les exécuteurs de ce testament étaient Hugues de Froymont (sic), Herman de la Bruyère, Jehan le Hoye, ainsi que ses gendres. (...) Annuaire de la Noblesse belge de 1890 première partie, p.155.
Note
Charles de Somaing était décédé en France le 17 octobre 1538, laissant de Jeanne de l'Esclatiere, sa femme, deux fils : Charles, alors âgé de 12 ans, et Louis, âgé de 11 ans. Les exécuteurs de son testament étaient, outre sa sœur, Adrien, seigneur de l'Esclatiere, et Nicolas de la Cour, receveur du domaine de l'empereur. Source: Annuaire de la noblesse de Belgique de 1890, p. 156.
Objet médiaArmes de SomaingArmes de Somaing
Format : image/png
Dimensions de l’image : 200 × 239 pixels
Taille du fichier : 97 Ko
Type : Armoiries
Note: d'argent, au lion de gueules, à la bordure engrêlée d'azur.
Qualité des données : source primaire
Objet médiaArmes de Somaing / Sommaing / SommainArmes de Somaing / Sommaing / Sommain
Format : image/png
Dimensions de l’image : 800 × 879 pixels
Taille du fichier : 180 Ko
Type : Armoiries
Image principale : oui
Note: d'argent, au lion de gueules, à la bordure engrêlée d'azur.
Objet médiaArmes de LigneArmes de Ligne
Format : image/png
Dimensions de l’image : 493 × 543 pixels
Taille du fichier : 106 Ko
Type : Armoiries
Image principale : oui
Note: d'or à la bande de gueules.