Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Armoiries de van de Kerchove

Gusmar Marie Joseph Norbert Ghislain van de KerchoveÂge : 88 ans18661955

Nom
Gusmar Marie Joseph Norbert Ghislain van de Kerchove
Prénom(s)
Gusmar Marie Joseph Norbert Ghislain
Nom de famille
van de Kerchove
Naissance 7 décembre 1866 26 27
Décès du grand-père paternelJules Alphonse Ghislain van de Kerchove
22 janvier 1882 (Âge 15 ans)

Décès de la grand-mère maternelleErnestine Julie Hubertine Charlotte Eliza de Wolff de Clairbois
10 mars 1883 (Âge 16 ans)
MariageAnna Maria Caroline Deudon d’HeysbroeckAfficher cette famille
2 juin 1890 (Âge 23 ans)
Naissance d’un fils
#1
Baudouin Ghislain Joseph Marie Amédée Victor van de Kerchove
4 avril 1891 (Âge 24 ans)
Décès de la grand-mère paternelleJacqueline Amélie Félicité Tirant
1 décembre 1893 (Âge 26 ans)

Décès du pèreAmédée Hubert Ghislain van de Kerchove
20 avril 1904 (Âge 37 ans)
Naissance d’une petite-fille
#1
Ghislaine Marie Adrienne Joséphine Charlotte van de Kerchove
23 août 1925 (Âge 58 ans)
Décès de la mèreMarie Hyacinthe Charlotte Cossée de Maulde
20 mai 1927 (Âge 60 ans)
Naissance d’un petit-fils
#2
Baudouin-Werner Georges Hedwige Marie Ghislain van de Kerchove
30 septembre 1931 (Âge 64 ans)
Décès d’une épouseAnna Maria Caroline Deudon d’Heysbroeck
31 août 1948 (Âge 81 ans)
Décès 10 mars 1955 (Âge 88 ans)
Titre
écuyer

Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : 1865
23 mois
lui
La famille de la mère avec André Armand Marie d’ Emeric - Afficher cette famille
beau-père
mère
Mariage :
Famille avec Anna Maria Caroline Deudon d’Heysbroeck - Afficher cette famille
lui
épouse
Mariage : 2 juin 1890Wavre-Sainte-Catherine, Anvers, Belgique
10 mois
fils

Note
propriétaire du château du Quesnoy à Pottes, que son arrière-arrière grand-père avait hérité de Robertine d’Aubermont au 18ème siècle. C’est Charles d’Aubermont, souverain prévôt de Tournai, qui fit élever vers 1630 ce manoir de style espagnol. Avec ses pignons de façades saillantes surmontés d’escalier, il a belle allure et englobe un vieux donjon datant du 13ème siècle. Jadis le château était entouré d/'étangs dont une partie fut comblée. Dans la façade du château apparaît une pierre rectangulaire dans laquelle sont gravés deux noms : ”LILLE” à gauche et ”HAINAUT” à droite. Cette gentilhommière était ainsi érigée sur deux juridictions différentes, celle dépendant en partie de la coutume de Lille et de la Châtellenie d’Ath. L’on rapporte que les seigneurs du Quesnoy mouraient toujours dans la partie du château où le relevé du fief était le moins onéreux. Trois curiosités : la salle basse, ornée de belles boiseries en chêne sculpté surmontées de deux peintures encadrées dans des boiseries et représentant deux membres de la famille d’Aubermont, les salles de Lille et du Hainaut et la chapelle dite ‘Castrala’. Les pères Récollets qui obtinrent un couvent derrière le parc du château furent dispersés par Joseph II en 1785. En août 1692, après la sanglante bataille de Steenkerque, les soldats français campèrent dans la plaine de Pottes. En 1697, Louis XIV occupa le manoir comme place forte de sécurité (WIK2010). x Wavre-Sainte-Catherine 2 juin 1890 Source: Blog de Séjournet
Note
propriétaire du château du Quesnoy à Pottes, que son arrière-arrière grand-père avait hérité de Robertine d’Aubermont au 18ème siècle. C\'est Charles d\'Aubermont, souverain prévôt de Tournai, qui fit élever vers 1630 ce manoir de style espagnol. Avec ses pignons de façades saillantes surmontés d\'escalier, il a belle allure et englobe un vieux donjon datant du 13ème siècle. Jadis le château était entouré d\'étangs dont une partie fut comblée. Dans la façade du château apparaît une pierre rectangulaire dans laquelle sont gravés deux noms : \"LILLE\" à gauche et \"HAINAUT\" à droite. Cette gentilhommière était ainsi érigée sur deux juridictions différentes, celle dépendant en partie de la coutume de Lille et de la Châtellenie d\'Ath. L\'on rapporte que les seigneurs du Quesnoy mouraient toujours dans la partie du château où le relevé du fief était le moins onéreux. Trois curiosités : la salle basse, ornée de belles boiseries en chêne sculpté surmontées de deux peintures encadrées dans des boiseries et représentant deux membres de la famille d\'Aubermont, les salles de Lille et du Hainaut et la chapelle dite ‘Castrala’. Les pères Récollets qui obtinrent un couvent derrière le parc du château furent dispersés par Joseph II en 1785. En août 1692, après la sanglante bataille de Steenkerque, les soldats français campèrent dans la plaine de Pottes. En 1697, Louis XIV occupa le manoir comme place forte de sécurité (WIK2010). x Wavre-Sainte-Catherine 2 juin 1890 Source: Blog de Séjournet
Objet médiaArmes de van de KerchoveArmes de van de Kerchove
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 396 × 561 pixels
Taille du fichier : 88 Ko
Type : Armoiries
Objet médiaArmoiries de van de KerchoveArmoiries de van de Kerchove
Format : image/png
Dimensions de l’image : 457 × 486 pixels
Taille du fichier : 314 Ko
Type : Armoiries
Image principale : oui
Note: d'or au chef d'azur chargé d'une étoile à six rais accompagnée de six besants, trois …