Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE

Jeanne de Prelle par Rogier Van der Weyden

Jeanne de Prelle

Name
Jeanne de Prelle
Given names
Jeanne
Surname
de Prelle
Birth of a son
#1
Antoine “dit le Grand Bâtard” de Bourgogne
about 1421

MarriageJean de FretinView this family
1433
Birth of a grandson
#1
Philippe de Bourgogne Beveren
about 1450

Death of a husbandPhilippe III “le Bon” de Bourgogne
June 15, 1467
Family with Philippe III “le Bon” de Bourgogne - View this family
husband
herself
son
Family with Jean de Fretin - View this family
husband
herself
Marriage: 1433Bruxelles, Duché de Brabant
Philippe III “le Bon” de Bourgogne + Michelle de Valois - View this family
husband
husband’s wife
Marriage: 1409
step-daughter

SourceBulletin de la Commission historique du département du Nord
Publication: Lille Imprimerie L. Danel
Citation details: Tome XXIII, 1900, pp. 21-22
Jeanne de Presles

Type: Document

Note
Jeanne de Prelle ou de Presle ou de Presles. De son vrai nom Jeanne La Mairesse ou Lemaire ; Presles n'étant que le lieu de son origine devenu son nom d'usage.
Note
Events about 1401 Julian : Birth --- : Biographie Si on se réfère à l'article "Jeanne de Presles", dans Bulletin de la Commission historique du département du Nord, Lille, 1900, pp. 21-22 : "c'est en 1421, deux ans environ après l'avènement de Philippe à la couronne ducale et après son mariage avec Michelle de France que Jeanne de Presles eut, de lui, Antoine dont nous venons de citer le nom. Le nom de famille semble avoir été La Mairesse ou plutôt Lemaire. En effet, elle est indiquée sous le nom de Jeannette La Mairesse dans deux documents, l'un du 17 de décembre 1432 et l'autre du 25 mai 1433. Le nom de Jeannette de Presles, sous lequel elle est le plus souvent mentionnée, indique un lieu d'origine : sa cousine, qui se nommait Michelette Dubuisson, est aussi mentionnée sous le nom de Michelette de Presles. On sait qu'il y a cinq ou six localités du nom de Presles en France et une en Belgique, dans le Hainaut. On est donc porté à croire que Jeanne n'appartenait point à la noble famille de Presles, comme certains historiens l'ont dit. Jeanne de Presles semble avoir élevé elle-même son fils Antoine jusqu'à ce qu'il eût atteint l'âge de onze à douze ans. Un mandement de Philippe-le-Bon daté du 17 décembre 1432, nous apprend qu'elle avait séjourné à Arras dans l'hôtel de Jacques de Rincheval et qu'elle avait, pour son service et celui de son fils, sa cousine Michelette [...], une chambrière et un serviteur. Elle fut à cette époque mandée à Bruges par le duc : un chariot attelé de quatre chevaux l'y transporta d'Arras en cinq jours, avec son fils et ses gens. Nous voyons, dans d'autres documents, qu'elle partit vers le même temps que le duc, de Gand et de Bruges. En mai 1433, Philippe-le-Bon lui fit épouser un écuyer, son huissier d'armes, du nom de Jean de Fretin. A cette occasion, le duc lui fit don de trois cents francs «" pour l'affection, dit-il, que nous avons en la personne de Jehanne Le Mairesse, de laquelle avons eu Anthoine, notre fils batart, et en contemplation de son mariage que nouvellement avons fait traittier. »" Le mariage eut lieu à Bruxelles. Les trois cents francs furent payés à Jean de Fretin, comme mari de Jeanne de Presles, le 12 juillet 1433 et 2 avril et le 20 décembre 1434. A partir de cette dernière date, les documents conservés dans les Archives du Nord cessent de parler de Jeanne de Presles... D'après son portrait, Jeanne de Presles était remarquable par sa beauté ; elle portait une large coiffe tout à fait semblable à celle que portent aujourd'hui les filles de la Charité." Peut-être Philippe de Bourgogne a t'il "profité" du séjour en décembre 1432 de son ancienne maîtresse pour lui faire un nouvel enfant, ce qui pourrait justifier le mariage qu'il organise quelques semaines plus tard entre Jeanne et son huissier d'armes, Jean de Fretin ? Origines Enguerrand de PARENTY, dit du VAL , qualifié de Picardus dans les registres de la Faculté de médecine de Paris, reçu en 1430, nommé doyen en 1433. Il est médecin de Louis XI. Il meurt en 1475 après avoir été chanoine à Paris et recteur de l'Université. Il sert d'intermédiaire en 1465 entre les maisons de France et de Bourgogne, pendant la guerre dite du Bien Public. Il lègue à son neveu Jean le fief de Brugnobois . Jeanne le MAIRE ou le MAIRESSE, dite de Presles (localité située 10 km à l'est de Boulogne) est la concubine de Philippe le Beau duc de Bourgogne à qui elle donne en 1421 un fils : Antoine dit le Grand Bâtard de Bourgogne, châtelain de Tournehem. Les lieux-dits la Juliennerie (fief à Bellebrune), le Val (Surques), le Brugnobois (Surques), sont près de Presles. On note aussi le Molinet grand et petit, hameaux de Samer, le Bois Bernard ferme à Longfossé près de Desvres, le Haut et Bas Blaisel hameaux de Longfossé, la Bouchéterie ferme de Wirvignes. Appartiennent certainement à la même famille que ladite Jeanne le MAIRE : * Gille de PARENTY qui épouse Guillaume le MAIRE écuyer sieur du Molinet, dont la fille Jacqueline Le MAIRE épouse en 1482 Nicolas du BLAISEL écuyer sieur du Haut Blaisel ; * Enguerrand de PARENTY dit Picardus ; * Jehan de BERNAMONT cité en 1433 familier de Philippe le Bon, et propriétaire de l'hôtel Saint-Jacques à Boulogne. Source : A.de Rosny - in Bulletin de la Société Académique de l'arrondissement de Boulogne sur Mer 1900 1903 - p. 189 Jeanne le Maire, dame de Presles eût plusieurs enfants de Philippe le Bon. Après Antoine, vint MARINE, alliée le 30 septembre 1448 à Pierre de Beaufremont, comte de Charny, et peut-être plusieurs autres qu'on ne distingue pas, très bien parmi les seize bâtards du duc Philippe. Antoine, le grand bastard, légitimé par Charles VIII en 1485, avait épousé Marie de la Viefville. C'est à elle qu'est dédié le manuscrit de l'Arsenal contenant la Légende de Notre-Dame de Boulogne. Une des miniatures la représenté recevant le manuscrit des mains de l'auteur. M. l'abbé Haigneré en a donné la gravure, page 9 de son Etude sur la Légende, et nous l'avons fait reproduire en photographie dans l'Album historique du Boulonnais. Jeanne le Maire fut enterrée à Tournehem, environ vingt ans avant son fils (mort le 8 mai 1504), ainsi que nous l'apprend une pièce de vers publiée dans les Chroniques de Louis Brésin, p. 77. Je veulx à Tournehem soubit estre mené Comme en mon testament l'ay dit et ordonné Et bouté en l'eglise du lieu empires ma mère Quy vint ans devant moy finit par mort amère. A. DE ROSNY. Sources: - Henry PARENTY - Jeanne Le Maire, dame de Presles - Publishing In Bulletin de la Société Académique de l'arrondissement de Boulogne sur Mer 1900 1903 - Gallica BNF - Internet document - - Internet Note Bulletin de la Commission historique du département du Nord, Lille, 1900, pp. 21-22 --- : No mention (with Philippe III Le Bon de BOURGOGNE) May 1433 Julian : Marriage (with Jean de FRETIN) - Bruxelles, 1000, Bruxelles, Bruxelles Capitale, BELGIQUE about 1484 Julian : Death - Tournehem-sur-la-Hem, 62890, Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais, FRANCE Source: https://gw.geneanet.org/jdesautard?lang=en&n=lemaire&oc=0&p=jeanne
Media object"Jehanne de Prelle, concubine de Philippe, duc de Bourgogne, et mère d'Anthoine le grand bastart""Jehanne de Prelle, concubine de Philippe, duc de Bourgogne, et mère d'Anthoine le grand bastart"
Format: image/png
Image dimensions: 436 × 633 pixels
File size: 276 KB
Type: Painting
Note: Dessin au crayon, folio 99 du Recueil d'Arras avec la mention : "Jehanne de Prelle, concubine de Philippe, duc de Bourgogne, et mère d'Anthoine le grand bastart"
Media objectJeanne de Presles
Format: application/pdf
File size: 590 KB
Type: Document
Publication: Lille Imprimerie L. Danel
Citation details: Tome XXIII, 1900, pp. 21-22
Media objectJeanne de Prelle par Rogier Van der WeydenJeanne de Prelle par Rogier Van der Weyden
Format: image/png
Image dimensions: 412 × 582 pixels
File size: 426 KB
Type: Photo
Highlighted image: yes