Généalogie de la famille de PRELLE de la NIEPPE et de diverses familles alliées directement ou indirectement

Judicael de Cornouailles658

Nom
Judicael de Cornouailles
Prénom(s)
Judicael
Nom de famille
de Cornouailles
MariageMorone Afficher cette famille
oui

Décès 16 décembre 658

SourceArbre d'Éric de Hults sur Geneanet.org
Note
Il nacquit vers l'an 590. Fils aîné de Judhaël, roi de Domnonée et de la reine Pritelle, fille aînée d'Ausoche, prince au Comté de Leon. Il était l'aîné de quinze frères et une sœur, dont plusieurs font partie de la longue liste des saints bretons, notamment Saint Josse et Winoc. A la mort de Judhaël vers 605, pourtant aîné et héritier, il préféra se retirer au monastère Saint-Jean de Gaël que Saint Méen venait d'ériger et laissa le trône à son frère Judoc (ou Josse). Ce dernier ayant embrasser à son tour la vie monastique, Judicaël quitta alors son monastère pour prendre la direction du royaume de Domnonée. Pendant vingt ans, il gouverna le royaume avec autorité et sagesse. Après s'être marié à Morone en 630 (dont aura un fils Gradlon Flam), il aurait été couronné en 632 et serait avec Saint Éloi à l'origine du traité de 636 signé à à Clichy donnant au roi Dagobert Ier la suzeraineté de la Bretagne aux Francs. Vers 640, il se serait de nouveau retiré dans un monastère à Gaël (certains disent au monastère de Paimpont qu'il avait fondé), et serait mort dans la nuit du 16 au 17 décembre 658. Il fut enseveli à côté de son maître Saint Méen. Ses héritiers naturels : Judoc son frère et Winoc son neveu (ou fils) s'étant eux aussi définitivement désistés du pouvoir pour se retirer dans des monastères on ne sait pas qui prit ensuite la tête du royaume de Domnonée. Source: Eric de Hults.